Historique

En 1969 Jürg Zbinen, alors âgé de 21 ans, découvre le village abandonné de Terra Vecchia dont il tombe littéralement sous le charme au point qu’il décide de l’acheter. Le rêve de la reconstruction et de la vie en communauté commence à prendre forme.

Pas bien loin, sur l’autre versant de la petite vallée, le village de Bordei est aussi à l’abandon.  Le jeune Jürg y achète aussi quelques habitations pour y installer la base opérationnelle des travaux de reconstruction.

En 1973 naît la Fondazione Terra Vecchia avec le double objectif de sauver les deux villages de l’abandon et en même temps créer, avec d’autres personnes tentées par la vie en communauté, un soutien valable à des jeunes avec des problèmes d’adaptation sociale.

Avec l’aide de bénévoles, étudiants, artisans, techniciens, éducateurs et jeunes – qui peuvent aussi bénéficier d’une prise en charge psychosociale – débute un travail de reconstruction de grande envergure. Bordei et Terra Vecchia sont restaurés avec des critères conservatifs, dans le respect des fonctions d’origine, des matériaux et des structures.

En 2004, l’objectif de sauvegarde du territoire et du bâti est séparé de la Fondation d’origine et intégré dans la nouvelle Fondazione Terra Vecchia Villaggio. Les deux Fondations poursuivent tout de même leur collaboration ainsi que les activités non seulement thérapeutiques mais aussi de reconstruction.

En 2016, la communauté thérapeutique de la Fondazione Terra Vecchia quitte le Tessin pour revenir à son siège bernois. La Fondazione Terra Vecchia Villaggio poursuit seule son travail de sauvegarde ouvrant ainsi un nouveau chapitre de son histoire.