Bordei

Bordei est situé sur un tertre à l’est de Palagnedra, entre deux vallons secondaires, sur la chemin qui conduit à Terra Vecchia et à Rasa. La localité a des origines médiévales. Toutefois il ne reste plus aucune trace visible de cette époque. En revanche on peut y admirer des éléments du XVIème et du XVIème siècles tels que certains portails en pierre.

Les murs étaient principalement en pierre vive ; seulement les fenêtres étaient ornées de bourrelets de chaux. Quelques maisons, dont une grande et cossue, sont du XVIIIème siècle. L’oratoire de Bordei est consacré aux Saints Pierre et Paul.

La population de Bordei connaît aussi l’émigration principalement vers la Toscane, Rome, la Hollande et ensuite l’Amérique. Le village subit un déclin et un abandon inexorables. Au début des années Soixante-dix, lorsque le promoteur de la Fondation entame les travaux de réhabilitation, le village ne comptait plus que quelques anciens habitants.

Aujourd’hui, les anciens bâtiments et les étables sont presque entièrement restaurés. Quelques éléments décoratifs, tels que les balustrades et les grilles, ainsi que des poêles typiques de la Val Maggia installés dans plusieurs maisons à nouveau habitables, ont été récupérés dans la région.

Le village est fermé à la circulation et les ruelles qui le parcourent sont pavées avec du granit local. Le centre du village s’étend sur environ 5000 m2 et comporte une trentaine d’habitations, dont une dizaine appartenant à des particuliers.